Humidité de l’air et condensation : effets et traitements

Il est primordial d’abaisser l’humidité relative de l’air avant que des dégâts sur la santé ou les matériaux n’apparaissent. Le taux d’humidité s’abaisse grâce à la mise en place d’un déshumidificateur.

Pourquoi l’humidité doit-elle se traiter ?

L’impact sur les biens et les personnes

Une humidité excessive de l’air provoque des problèmes graves et coûteux. Elle engendre putréfaction, apparition de rouille, les marchandises se détériorent et le climat ambiant devient désagréable. L’impact sur la santé peut être important.

Les effets de l’humidité dans l’air

  • 50%

    d’humidité relative, le nombre de mites de poussière augmente de façon drastique

  • 60%

    la rouille de développe.

  • 70%

    on observe une déformation des matériaux légers, tandis que les circuits commencent à transférer du courant.

  • 80%

    des moisissures apparaissent et les personne soumises à ce taux d’humidité commencent à éprouver du dégoût.

Dans tout diagnostic, le phénomène de condensation doit être pris très au sérieux dans le programme d’assèchement et d’assainissement de l’air.

Chez ECTB Midi Mur-Tronic, nous procédons à une analyse complète des phénomènes de condensation.

Détecter la condensation

Les signes visibles

Coulures sur les parties vitrées, tâches noires (champignons) dans les angles de murs, derrière les meubles, dans les placards, sur allèges et linteaux, parties non visibles comme les matériaux (plâtre, brique, tissus, matelas) qui stockent jusqu’à saturation, d’où l’odeur de moisi.

La condensation se dépose toujours sur les parties les plus froides (vitres, murs exposés au Nord, angles de murs, parties non isolées).

Le contexte de vie

Le mode de vie dans le logement est aussi à observer : plus la famille sera nombreuse dans un espace restreint, et plus il y aura une production de vapeur d’eau importante (imaginez une voiture occupée par 5 personnes et dont les vitres se couvrent de buée, lorsqu’il fait froid à l’extérieur, sans ventilation et fenêtres fermées).

Dans une atmosphère de confinement, les vapeurs arrivent très rapidement à saturer l’air d’humidité.

Les bons gestes pour préserver un air sain

L’importance d’une bonne ventilation

Chaque jour si cela est possible, aération des pièces et ouverture des fenêtres pendant au moins 60 mn pour assainir l’atmosphère et tuer les acariens (chambres, cuisine).

Dans une cuisine, les enduits à la chaux sont des régulateurs (on évite généralement de mettre du papier peint) mais ils ne seront pas suffisants. Il est donc préférable de prévoir, dans les pièces très sollicitées, un système de renouvellement d’air naturel ou mécanique : fenêtre ouverte, réglette de ventilation, déshumidificateur, puits canadien, VMC… qui soit à la hauteur des besoins.

Il est parfois difficile de mettre en place une ventilation mécanique contrôlée (VMC) en raison d’une trop grande déperdition de chaleur en hiver, ou tout simplement en raison de difficultés d’installation, notamment lorsqu’il s’agit de constructions anciennes. Dans certains cas également, une isolation mal calculée ou une « sur-isolation » peuvent transformer la construction en une « cloche de verre » étanche.