Infiltrations d’eau dans une maison : identification et solutions

L’infiltration, c’est la pénétration de l’eau des précipitations dans le sol.

Inflitrations pluviales


Elles sont dues aux intempéries : pluie, grêle, neige et vent. En cas d’étanchéité défectueuse sur une toiture terrasse, ou d’une couverture laissant apparaître des tuiles cassées ou poreuses, les infiltrations d’eau sont alors nombreuses et créent des désordres importants. Ces désordres sont à régler par un étanchéiste ou un couvreur.

Le mauvais drainage des sols


Un mauvais drainage peut être dû à des travaux environnants, à une modification des sols périphériques ou encore à une modification interne de la maison : il suffit de remplacer un vieux mur de pierre par un mur en parpaings pour que ce qui se faisait simplement, par percolation générale sur le mur avec une évaporation, se fasse désormais au pied du mur, avec une interaction certaine sur les fondations.

L’artificialisation des surfaces extérieures (notamment le goudronnage des trottoirs jusqu’à la maison) et intérieures (réalisation d’une dalle béton dans la cave ou au rez de chaussée), qui interdit l’évaporation naturelle des eaux du sol, augmente de même les infiltrations d’eau dans les murs périphériques.

La présence d’un enduit étanche sur les maçonneries aggrave d’autant le problème : l’eau , bloquée dans les murs, remonte à l’intérieur de ceux-ci.

Infiltrations latérales


Les infiltrations d’eau latérales sont en général occasionnées par une circulation d’eau superficielle ou une nappe d’eau se déplaçant sur une couche imperméable, argileuse par exemple. Cette couche argileuse peut être située à la surface du sol ou sous une couche de terre perméable. Dans ce dernier cas les infiltrations d’eau se font essentiellement au niveau des couches imperméables argileuses.

Pour remédier sûrement à ce type d’humidité, il faut empêcher l’eau d’atteindre le soubassement enterré au contact de la terre humidifiée : c’est le drainage. Le drainage traite les infiltrations latérales mais pas les remontées capillaires.

La technique consiste à creuser une tranchée et à recueillir les eaux indésirables dans un drain en fond de fouille pour les diriger vers un puits perdu ou un réseau d’évacuation, en veillant à placer un bac décanteur de sable.

Les fuites d’eau


Les fuites de canalisations sous pression, les fuites d’évacuation,et les fuites entre robinet et receveur sont les 3 sources d’infiltrations principales dans un bâtiment. Ces désordres sont à faire réparer par un plombier et ne concerne pas notre société.