Déshumidificateur à la location ou à l’achat

À quoi sert la déshumidification ?

Le contrôle de l’hygrométrie

La déshumidification sert à faire baisser ou maintenir un taux d’hygrométrie (pourcentage d’humidité dans l’air) à l’intérieur d’une ou plusieurs pièces pour éliminer un phénomène de condensation et bénéficier d’un confort hygrométrique. Les déshumidificateurs servent également à assécher des supports chargés en eau.

L’assèchement des supports ne sera possible que si les problèmes de fond sont traités.

Dans quel cas utiliser un déshumidificateur :

  • moisissures dans les angles hauts et bas des pièces et pont thermique
  • maintien du pourcentage d’humidité dans des salles de stockage : archive/matériel
  • maintien du pourcentage d’humidité dans des pièces non ventilées type cave.
  • assèchement avant réfection des murs
  • après fuites, inondation, infiltration
  • après avoir traité la cause

moisissures-refection-fuite

De gauche à droite : moisissures et condensation, assèchement avant réfection, fuite de la toiture.


Principe de base

Explication du fonctionnement

Le ventilateur aspire l’air humide de la pièce, le filtre, le dirige vers un condenseur qui est à une température inférieure (le compresseur comprime un gaz frigorigène qui permet d’abaisser la température du condenseur), ce qui a pour effet de transformer la vapeur d’eau contenue dans l’air en eau qui est récoltée dans un réservoir. L’air ainsi « asséché » (exempt de vapeur d’eau) ressort dans la pièce.

Deux options possibles :

• Achat d’un déshumidificateur :

utilisation permanente ou périodique (chaque hiver). Nous utilisons différents types d’appareils traitant différents volumes (de 80 m3/h à 600 m3/h).

• Location d’un déshumidificateur :

utilisation ponctuelle sur chantier, inondation ou suite à la pose d’un appareil mur-tronic.

Suite au diagnostic et à la préconisation, un suivi est effectué par un technicien qui vérifie le taux d’hygrométrie et l’humidité contenue dans les matériaux.